Economie

Dans le cadre du plan de soutien à l’économie, le gouvernement a annoncé la garantie de l’Etat pour tous les prêts de trésorerie aux entreprises, de toute taille, jusqu’à hauteur de 300 millions d’euros. Les entreprises pourront souscrire auprès des banques un crédit d’un montant maximal de trois mois de chiffre d’affaires, à un taux d’intérêt de 0,25% pour celles dont le chiffre d’affaire ne dépasse pas 50 millions d’euros.
Plusieurs banques dont le CIC, BNP Paribas, le groupe BPCE, Société générale, Crédit du Nord, ont fait savoir qu’elles seraient prêtes aux côtés de l’Etat et de Bpifrance à proposer le prêt garanti par l’Etat à toutes les entreprises et professionnels.
Le président du MEDEF, Geoffroy Roux de Bezieux est favorable à la nationalisation d’entreprises en grande difficulté. A noter que le gouvernement britannique a annoncé la reprise en main pour six mois des lignes ferroviaires, afin d’éviter les faillites.
IHS MARKIT observe dans son étude une chute importante de l’activité du secteur privé français. L’indice flash composite a ainsi chuté de 30,2 points contre 51,2 en février. C’est la plus forte contraction en 22 ans. Le secteur des services est celui qui subit le plus la crise sanitaire, alors que pour l’instant, dans le secteur manufacturier, le recul est moindre.

Société

La Norvège a annoncé son intention de mettre en place un fonds au sein des Nations Unies, afin d’aider les pays pauvres à faire face au développement de l’épidémie du covid-19. « La solidarité internationale à travers les frontières est plus importante que jamais », a affirmé Mme Dag-Inge Ulstein, Ministre norvégienne à l’Aide au Développement.
L’Assemblée nationale mettra en place la semaine prochaine une mission d’information dotée des prérogatives d’une commission d’enquête sur la gestion de l’épidémie du Coronavirus. Elle devrait être présidée par Richard Ferrand, le président (REM) de l’Assemblée.