Les centres communaux d’action centrale, CCAS, qu’est-ce-que c’est ? Quand un intervenant cite l’acronyme CCAS sur un plateau de télévision au cours des multiples débats sur la crise sanitaire, on s’aperçoit que ces établissements publics communaux sont mal identifiés, certains traduisent par comité d’aide sociale, d’autres les confondent avec les instances paritaires de dialogue social. On mesure à cette occasion que nos experts du commentaire ou des politologues reconnus connaissent bien mal le fonctionnement des collectivités territoriales et la vraie politique du quotidien.
Pourtant les CCAS existent dans toutes les communes de France (obligatoires au-dessus de 1.000 habitants) depuis 1953 quand ils ont pris le relais des bureaux de bienfaisance ou bureau d’aide sociale. Ils sont le bras armé des politiques sociales communales, ils coordonnent avec les associations l’aide aux plus démunis, gèrent directement plus d’un tiers des EHPAD de notre pays, administrent des crèches, des services d’aide à domicile… Les professionnels des CCAS et leurs élus locaux (souvent un adjoint au maire en est le vice-président et l’animateur direct car le maire en est le président statutairement) sont les soutiers du lien social, le filet de sécurité de notre société, au plus près de nos concitoyens dans les communes ou en intercommunalité.
Depuis plusieurs années, j’interviens dans les congrès de l’Union nationale des CCAS et j’ai appris à connaître ces hommes et femmes formidables qui font souvent preuve d’une grande générosité pour mettre en œuvre des politiques sociales efficaces et innovantes. Allez voir sur internet les banques d’expérience, elle vaut le détour.
Pendant la crise que nous vivons, les CCAS sont en première ligne pour lutter contre l’isolement des personnes âgées comme ils le faisaient déjà dans le cadre des plan canicules, ils organisent aussi des premiers secours aux familles démunis, assistance alimentaire et financière, prennent soin des sans-abri, gèrent des EHPAD dans des circonstances terribles. Ils ne font généralement sans bruit, tant il est vrai que le bien ne fait pas de bruit et que le bruit ne fait pas de bien. Honneur aux CCAS de France.